Pic le layens (1625m) - Osse en Aspe (64) - Reconnaissance boucle par le Soum de las Tutas (1560m) - Le 15 décembre 2016

Nous sommes dans une période de transition, comme chaque année, il n'y a pas assez de neige pour commencer les sorties en raquettes ou en ski de rando, il faut donc trouver un site situé à une bonne altitude. Cette fois nous avons décidé d'aller dans la vallée d'Aspe et faire une sortie pédestre de reconnaissance pour une future sortie hivernale avec ski ou raquettes. Direction pour une sortie en boucle au pic de Layens (1625m) avec un passage au Soum de las Tutas (1560m)


Une boucle à Osse en Aspe depuis le col de Bergout au Pic de layens en passant par le Soum de las Tutas et la cabane de Couréyette.

RENSEIGNEMENTS SUR CETTE RANDONNEE :
Cartes :  Ossau Vallée d'Aspe (1547OT)

Date : 16.12.2016
Dénivelés : Positifs 471 m - Négatifs 477 m.
Distance : 7,2 km
Durée totale : 03 heures 06 dont 49 minutes de pause
Météo : Soleil
Niveau : Randonneur
Balisage : Jaune sur la partie basse.
Difficultés : Aucune par beau temps, terrain sec et en absence de neige. Pas de balisage de la boucle dans son entier. L'emploi du Gps est conseillé.


                http://www.visugpx.com/files/download.php?id=mEm5AaXwfb                                             http://www.visugpx.com/?i=mEm5AaXwfb    


Accès voiture : Départ de Pau N134 direction Oloron-Sainte-Marie, Bidos, Asasp-Aros sur la rocade de Bedous quitter la N134 en prenant la D237 jusqu'au village d'Osse-en-Aspe puis traverser le village en empruntant la D442, monter jusqu'au col de Houratate prendre à gauche jusqu'au terminus le col de Bergout.

Notre randonnée démarre du parking au niveau du col de Bergout (1164m).

Depuis le col, monter la piste en direction du Nord Est.

Après avoir dépassé la cabane de berger, il faut la contourner en quittant la piste en prenant la direction plein Est en hors sentier.

Nous empruntons une sente qui est balisée jaune... Mais il faut être vigilant pour trouver les balises souvent au sol et parallèles à notre itinéraire.

Nous laissons, derrière nous, le col avec déjà une belle vue sur la chaîne des Pyrénées enneigée où on devine le Pic d’Anie (2504m).

Notre chemin s'oriente Nord Nord Est en flanc.

En contrebas, en prenant de l'altitude, nous avons la vue qui se dégage sur la plaine avec les villages de Bedous, Accous et Osse-en-Aspe.

Ah ! Une belle balise sur ce joli passage.

Vers 1300m, notre sente disparait entre la végétation et les mouvements de terrain, nous grimpons en prenant la direction du Nord et la cabane de Légarce (1380m).

Cabane de Légarce (1380m)
(Cabane fermée)


La vue depuis la cabane sur les Orgues de camplong, le Pic d’Anie (2504m) et l'Arlas (2044m).

Nous continuons notre sortie en s'élevant toujours en direction du Nord. Nous dominons la cabane de Légarce et nous apercevons une carcasse d'une vache où il ne reste que la peau et les os.

Nous rattrapons la piste pastorale de Layens, nous prenons à gauche direction Nord Nord Ouest.

Nous passons devant un joli abreuvoir.

Vers 1410m, nous quittons la piste pastorale en prenant à droite au niveau d'un totem qui a souffert mais qui nous indique toujours le Layens à 00h40. Nous nous élevons en direction du Nord puis Nord Nord Ouest.

Derrière nous la vallée d’Aspe.

La sente se perd au milieu d'autres sentes, nous cherchons un peu notre direction, mais nous maintenons notre progression vers le haut de la crête.

De temps en temps, nous apercevons quelques balises isolées mais sans continuité.

Ici, un piquet de direction (totem) qui est parti dans le torrent.

Nous atteignons sans autre difficulté le col de Sutché (1529m). Sur notre droite, à l'Ouest la crête menant au Soum de las Tutas (1560m).

Au Nord, face à nous, la plaine avec Oloron-Sainte-Marie.

Sur notre gauche, s'élève le Pic de Layens, nommé aussi Soum de Layens (1625m). Ce sera la suite de notre randonnée.

Nous allons jusqu'au Soum de Las Tutas pour profiter du panorama. Ci-dessous une vue sur le complexe industriel de Lacq.

Ici, au premier plan la ville d'Oloron et les usines de Pardies au loin.

Petit panorama en direction du Sud Ouest, du pic d'Anie.
(Faire un clic sur la photo ci-dessous pour l’agrandir)

Le pic d'Anie (2504m).

Le pic d'Arlas (2044m).

Après cette petite pause, nous reprenons la direction du Soum de layens.

Nous repassons par le col de Sutché (1529m), beaucoup plus visible sous cet angle.

Nous progressions Nord Nord Ouest par la crête.

Derrière nous, le chemin parcouru depuis le Soum de las Tutas.

Nous gagnons de l'altitude, le panorama derrière nous s’élargit.

Après un dernier "coup de cul", nous avons vu sur le premier sommet du Layens.

L’arrivée au sommet du Layens (1625m).

Nous continuons sur le sommet pour atteindre le véritable sommet du Layens qui se trouve à une trentaine de mètres plus loin au niveau d'un gros cairn.

Nous bénéficions d'un superbe panorama sur 360°. Ici, vers le Sud Ouest, au pied du pic d'Arlas, la station de ski de la Pierre saint-Martin.

Le pic d'Anie maître des lieux est superbe.

Le Pic du midi de Bigorre (2872m).

Voulant profiter des panoramas tout au tour de nous, nous décidons de casser la croûte un peu en contrebas du sommet pour rester à l'abri du vent un peu frais à notre gout. A nos pieds nous apercevons la cabane du Touroun.

Après le café, nous reprenons notre route et nous descendons par la crête Ouest du sommet,  jusqu’à la cabane de Couréyette.

Suivre le fil de crête.

Derrière nous la crête que nous venons de descendre.

Nous continuons notre descente sur la ligne de crête.

La cabane n’est plus très loin.

Cabane de Couréyette (1376m).

La cabane est ouverte (été et hiver, 3 places).

Si dans un premier temps nous avons trouvé la cabane en bonne état, il y a tout pour dormir et manger, en regardant de plus prêt, elle est envahie par les rats et/ou les souris. Tout est mangé et grignoté même les matelas. De plus tout est sali par les excréments des rongeurs.

Nous reprenons notre sortie. Depuis la cabane, descendre en direction du Sud Est pour récupérer une sente marquée mais pas balisée.

La cabane derrière nous.

La pente est en devers mais nous n'avons rencontré aucune difficulté car le temps est sec autant que l'herbe. Nous rattrapons la piste pastorale du Layens.

Nous descendons la piste carrossable en direction du Sud.

Derrière nous, nous voyons le chemin que nous avons emprunté depuis la cabane de Couréyette.

La piste nous ramène au niveau du col de Bergout.

Col de Bergout (1164m).

Belle sortie, sympa et sans difficulté. Des vues et panoramas tout au long de la balade. Randonnée à faire en attendant les sorties hivernales pour profiter de la beauté des sommets enneigés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire