Bora Bora tour de l'île - VTT - Bora Bora Tahiti - En passant par les canons US - Le 15 mai 2012.

 Comme la pension n'a pas de vélo et que nous avons prévu de faire le tour de l'île en VTT, nous sommes allés vers l'intérieur de la pointe Matira où se trouve les commerces. Bingo, trois commerces proposent des vélos en location. Nous rentrons dans le premier qui nous fait face et nous louons deux VTT à la demi-journée pour 1500 Fcp (12,57 €)l'unité avec un anti-vol.


Nous attaquons le tour de l'île dans le sens horaire, le tour doit faire une trentaine de kilomètres et les faire en VTT nous permet de découvrir vraiment l'île et ses paysages.

Sur le bord du lagon nous passons devant des représentations originales peut être pas traditionnelles.

Après avoir passé la ville de Vaitape, nous faisons une halte au quai des goélettes où le Tapora VII est entrain de décharger sa cargaison.

Pour accéder aux canons installés par les américains lors de la dernière guerre au-dessus dela baie de Faanui, il faut prendre une piste qui monte sur la droite de la route. Le départ est situé justeaprès le quai aux goélettes à environs deux cents, trois cents mètres sur la droite, rien n'est indiqué ou balisé. (voir le point côté 002, sur le tracé Gps). 

Nous déposons et attachons nos vélos un peu en amont sur la piste puis attaquons à pied le sentier qui s'élève plus rudement.


Nous prenons quelques mètres en altitude et la vue commence se dégage, nous découvrons la baie et la commune de Faanui.


Nous atteignons les premiers vestiges américains, situés juste sous les canons, peut être une soute à munitions ou un abri 

Nous voilà arrivés à ces fameux canons US


Opération Bobcat 1942-1946

(Un clic sur ce canon pour voir une vidéo retraçant l'Opération Bobcat)
Bora Bora a servi de base de ravitaillement pour les forces américaines dans le Pacifique Sud pendant la seconde guerre mondiale. Cette île avait été choisie par l'état-major américain pour son emplacement stratégique dans le Pacifique et en raison de son grand lagon intérieur accessible par une unique passe facilement contrôlable, surtout face à la menace des sous-marins.
 
L’opération Bobcat, comme on l'appelait, a transformé l'île de Bora Bora dans un bastion des Etats-Unis du début 1942 à mi 1946. Quelques semaines seulement après le bombardement de Pearl Harbor, neuf navires transportant 20.000 tonnes de matériel débarquent à Bora Bora. Bien entendu, l'île de Bora Bora ne sera pas en mesure d'apporter la main d'œuvre nécessaire pour assurer la logistique de l'installation de cette base militaire ; ce sont donc plus de 5000 GI's qui seront à poste dans l'île, cinq ans durant, augmentant de cinq fois la population de l'île. Non seulement ils devront remédier au réseau routier insuffisant pour recevoir les véhicules lourds de l'armée américaine, mais ils devront également construire des quais maritimes, une usine électrique et, finalement, une piste d'atterrissage qui sera le premier aérodrome de Polynésie française. Constatant que l'adduction d'eau potable dans l'île est insuffisante pour alimenter les troupes, ils lancent les travaux de génie pour régler ce problème crucial. Les Américains craignant une attaque japonaise, décident d'installer aux points stratégiques, dans les montagnes, huit énormes pièces d'artilleries de 203mm, pouvant envoyer des obus de sept pouces.
L'opération bobcat a, pendant son activité, approvisionné en carburant 181 navires. 193 navires ont été ravitaillés en eau douce grâce à un circuit de récupération et de conduites d'eau aménagées pour la circonstance. 45 navires ont été réparés dont une dizaine pour de gros travaux. 1200 navires ont été déchargés et chargés, ce qui représente 50 000 tonnes de fret.
L'activité de la base américaine à Bora Bora s'est maintenue cinq ans, au cours desquels on a pu recenser le passage de vingt mille personnes en provenance des navires américains

Les canons dominent le lagon et sont pointés vers la passe de Bora Bora. A leurs pieds les couleurs du lagon sont magnifiques, nous avons une vue plongeante de Vaitape.


Un des hôtels luxueux de Bora Bora sur le motu Toopua.

Nous sommes restés un bon moment à admirer ces images de cartes postales. Puis nous sommes descendus et après avoir récupéré nos VTT nous avons continué notre tour de l'île. 

Tout le tour de l'île est intéressant sur sa longueur, ici Anau et son église.


Le tour de Bora Bora en vélo est vraiment à faire, il permet, en plus de voir tous ces paysages, d'être au contact de la population locale.

RENSEIGNEMENTS SUR CETTE RANDONNEE :
Carte Outre mer Tahiti archipel de la société

Date : 15.05.2012
Dénivelés : + 132 m.
Distance : 34,21 Km
Durée totale : 02 heures 59 dont 19 minutes de pause
Météo : Soleil, chaleur
Niveau : tout vététiste
difficultés : Aucune.

Télécharger la trace Gps de la randonnée (format standard Gpx)
Toutes les informations sur cette sortie
 
Départ de la pointe Matira


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire