Capu di a Veta - Randonnée - Calvi (2B) Corse - Un aller retour du camping "Bella Vista" jusqu'à la la Croix des Autrichiens - Le 29 juin 2014.

Nous avions prévu cette sortie en réserve, une randonnée à faire si nous en avions l'envie et le temps. Comme nous n'avons pas pu faire la rando au Monte Renoso à cause des conditions météo en altitude (voir l'article du 25 juin 2014), nous décidons de gravir le Capu di a Veta et d'aller voir la croix des Autrichiens.

Un aller-retour sur le Capu di a Veta depuis le camping "Bella Vista" jusqu'à la la croix des Autrichiens.

RENSEIGNEMENTS SUR CETTE RANDONNEE :
Cartes : Calvi Cirque de Bonifatu PNR de Corse (4149OT)

Date : 29.06.2014
Dénivelés : Positifs 670 m - Négatifs 682 m.
Distance : 09,14 km
Durée totale : 03 heures 56 dont 29 minutes de pause
Météo : Soleil.
Niveau : Randonneur expérimenté.

Difficultés : PAS DE BALISAGE et pratiquement aucun cairn. Cette randonnée n'est plus donnée par l'office du tourisme car elle n'est pas balisée ni entretenue. Nous avons utilisé un Gps et une trace que nous avions téléchargée. 

Départ : Calvi, du camping "Bella Vista" où nous sommes logés.


                                         

Dés la sortie du camping, nous prenons la route à droite et remontons jusqu'à un rond-point où nous prenons à droite la route de Pietra Maggiore en direction plein Sud vers le relief. Il ne faut pas monter bien haut pour commencer à voir le paysage sur le golfe et la ville de Calvi.

Devant nous, nous avons notre point de destination, le capu di a Veta surmonté de la croix des Autrichiens.

Nous laissons sur notre gauche un premier hôtel "clos des amandiers" nous quittons la route de Pietra Maggiore en bifurquant sur notre droite à l'intersection tout en contournant l'hôtel "Best Western Corsica"*****. Nous remontons maintenant le chemin La Signoria en longeant des quartiers résidentiels.

A l'intersection suivante, nous prenons sur notre gauche, toujours au milieu des fleurs.

Puis nous arrivons au terminus de la route goudronnée que nous quittons juste après d'un petit parking pour commencer dans le maquis.

Le panorama dernier nous se dévoile de plus en plus, le golfe de Calvi est vraiment très beau.
(Faire un clic sur la photo ci-dessous pour l'agrandir)

Ici la citadelle de Calvi.

Maintenant il est pratiquement impossible de trouver son chemin dans le maquis. Nous avons fait notre approche de la croix de Autrichiens grâce au Gps et la trace téléchargée. L'entretien de ce chemin n'est pas fait et effectivement le balisage n'existe plus. Essayez de le trouver sur la photo ci-dessous.

Il est en bas à droite sur le rocher.

Nous profitons de ce moment en dehors du maquis pour regarder un peu autour de nous. Nous avons une vue plongeante sur l'aéroport Sainte Catherine de Calvi.

Ici la côte Nord de la baie de Calvi.

Calvi.

Nous reprenons notre ascension du Capu di a Veta, la progression se fait doucement la dernière partie est en dehors du maquis au milieu des pierrailles. Nous apercevons une petite croix, la fin de la balade approche.

Nous débouchons enfin au sommet.

Un peu d'histoire :
Pourquoi la croix des Autrichiens en Corse et sur le Capu di a Veta ? C'est des randonneurs autrichiens qui ont ouvert la voie. Le club Alpin Autrichien de Calvi est implanté dans la cité au début des années 1960. La première croix en fer a été bricolée avec de la ferraille de récupération et installée en 1964. La seconde croix date de 1969,  il a été décidé de remplacer la vieille croix rongée par le temps par une croix en bois. A l’époque, les moyens n’étant pas ceux d'aujourd’hui, c’est à dos d’hommes que celle-ci a été acheminée sur place en deux parties La croix de 7 mètres de haut pour un bois total de 400 kg, réalisée à Voralberg en Autriche a été déposée par un groupe d’une vingtaine d’hommes, en un temps record de 2 heures et 15 minutes et montée sur place. En 1992, cette croix a également était victime du temps, Jean-Louis Gonin, menuisier dans la commune a offert cette croix. Réalisée en pin laricio, d’un poids de 400 kg, celle-ci était transportée en hélicoptère, avec le concours du 2e REP de Calvi. En janvier 2012, c’est une tempête qui a eu raison de cette croix. Jean-Louis Gonin, victime en juillet 2009 d’un incendie qui a ravagé sa menuiserie, n’a pas oublié l’énorme élan de générosité qui s’est créé pour l’aider à remonter sa menuiserie et exercer à nouveau son métier. Spontanément, il a décidé d’offrir une nouvelle croix réalisée cette fois avec du cœur de chêne. La municipalité prenait à sa charge le matériel de fixation. Jean-Louis Gonin a fait appel à une société privée d’hélicoptère et pris à sa charge les frais de déplacement pour nous l'offrir aujourd’hui .

Nous profitons d'être au sommet pour admirer le panorama sur 360°, il est vraiment superbe.

Ici la pointe de Revellata, la plus occidentale de l'île que nous avons déjà effectué en randonnée en septembre 2012.

La ville de Calvi avec sa citadelle.

Nous apercevons également le bois qui protège notre camping le "Bella Vista".

A côté de la croix des Autrichiens actuelle reste les vestiges de l'ancienne croix.

Après en avoir pris pleins les yeux et s'être alimentés, nous avons cherché le sentier qui mène à la chapelle Notre Dame de la Serra pour rentrer en faisant une boucle mais impossible de le trouver. Nous n'avons pas le tracé Gps de ce tronçon, par mesure de sécurité nous décidons de rebrousser chemin et de rentrer par où on est venu. Nous en profitons pour admirer quelques belles images de l'ancienne Corse.

Les fleurs et les plantes sont magnifiques.





C'est une belle randonnée. Sur plusieurs génération, des personnes se sont réunies, sué sang et eau, fait des dons pour que la croix des Autrichiens soit toujours sur le capu di a Veta. Aujourd'hui il suffirait que le sentier soit juste balisé et nettoyé pour permettre l’accès et rendre ainsi hommage à tous ces anciens bénévoles. Que font la commune de Calvi, la communauté de communes de Calvi-Balagne, le conseil général de Haute Corse ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire